Vers une taxe d’hébergement touristique unique ?

Le Parlement bruxellois a fini par approuver la taxe régionale sur les établissements d’hébergement touristiques. Cette taxe d’hébergement touristique n’est plus perçue depuis les attentats du 22 mars, mais sera dorénavant uniforme pour toutes les régions. A noter que chaque taxe régionale se faisait auparavant selon des critères différents. Différents critères tels les occupants  d’une chambre ou le nombre de celles-ci ou encore le taux moyen d’occupation étaient effectivement pris en compte. Les établissements touristiques devront désormais se plier à une unique taxe d’hébergement touristique à partir du 1er février 2017 prochain. Quel que soit le nombre d’occupant d’une chambre, cette taxe forfaitaire sera fixée à 4 euros par chambre et par nuitée occupée.

Une taxe unique pour plus de transparence dans le secteur

 La nouvelle forme de taxe d’hébergement touristique qui ne concerne pas uniquement les hôtels débouchera forcément sur une harmonisation du secteur touristique à Bruxelles. Cette nouvelle façon de faire aura également un net impact  sur la transparence de la fiscalité des régions concernées. Les lieux d’hébergement à domicile ainsi que les campings seront également taxés à 3 euros. Cette taxe d’hébergement touristique résulte de la concrétisation sur terrain du transfert de compétences dans le tourisme. Tout cela fait partie de la dernière Réforme de l’État à laquelle s’ajoute le désir de gérer au mieux la fiscalité régionale. Bref, une région qui bénéficie des différents avantages touristiques devrait par conséquent supporter les charges y afférentes.

la-taxe-dhebergement-touristique-pour-la-transparence.jpg

Une mesure appréciée par le secteur hôtelier

Cette nouvelle taxe d’hébergement touristique a été mise en place grâce à la collaboration avec le secteur hôtelier. Cette harmonisation des tarifs a été particulièrement saluée par la Brussels Hotels Association (BHA). La taxe d’hébergement touristique est décroissante par rapport à l’échelle du secteur. La BHA espère que le  gouvernement tienne sa promesse de prolongation de cette réforme grâce à un mécanisme de retour. Cette taxe pourrait toutefois être augmentée pour certains hôtels à étoiles. Ainsi, la BHA demande l’application de mécanismes de retour pour les hôtels situés dans les zones en cours de développement.

la-taxe-dhebergement-touristique-et-le-secteur-hotelier.jpg

 

Author: Romane

Share This Post On